Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 10:33

Dès notre entrée dans le temps du Carême, les textes que nous offre la liturgie sont d’une extrême gravité. Au fait, nous ne sommes pas d’abord des consommateurs d’une liturgie mais bien des auditeurs d’écrits parvenus jusqu’à nous, et que nous ont légués des écrivains qui, aux premiers temps de la création ont été des témoins d’un drame épouvantable. Celui-ci a marqué, à jamais, notre humanité. Comment pourrions-nous comprendre le récit de la création ,dont nous parle le livre de la Genèse, où Yahvé offre à ce premier couple d’humains une création belle et achevée, en oubliant qu’ils ont perpétré un acte terrible dans la découverte de « l’arbre du bien et du mal » (Genèse : 2/17) et dont l’accès leur était interdit.
Que s’est-il donc passé exactement ? Le texte biblique n’en dit rien, sinon l’annonce des conséquences qui lui sont imputées : leur expulsion du
« Jardin d’Eden » devenu définitivement inaccessible aux hommes et aux femmes de toutes les générations à venir, la prédiction de leur nature devenue mortelle, de la honte liée à leur nudité et leur condamnation à la souffrance au travail pour la sauvegarde de leur santé et de leur droit de vivre. Et voilà, pour clôturer le tout, que s’ajoute le premier crime accompli entre deux frères dont l’un était jaloux du premier : Caïn tue Abel. Caïn est condamné par le Créateur à devenir un « errant parcourant la terre ».

Depuis cette tragédie, venue d’une trahison incommensurable, nous connaissons les soubresauts auxquels s’est confrontée cette Histoire de plusieurs millénaires et pour laquelle nous serons, jusqu’à la fin des temps, co-responsables : c’est celle du petit peuple des Hébreux utilisé comme esclave au service des Egyptiens au temps de Pharaon, sa délivrance et la marche vers la terre promise au temps de Moïse et Abraham, puis l’exode et enfin les innombrables exactions commises par notre monde contemporain.

Mais Dieu n’a pas abandonné sa création. IL nous invite aujourd’hui encore à ouvrir de multiples chantiers pour réparer les dommages causés par la folie meurtrière qui continue à produire un terreau favorable pour des adeptes irresponsables. Ces chantiers sont ceux du partage, du respect du bien commun, du service de la fraternité et du pardon de nos fautes.

Nous devons être les ouvriers qui savons accueillir avec bonheur le message de l’évangile, transmis par ces écrivains du temps présent qui s’appellent Matthieu, Marc, Luc et Jean. Ils nous présentent tous les quatre un avenir possible, un monde nouveau grâce à cette nouvelle offrande qui nous a été faite en la personne de Jésus, le Fils de Dieu. Aujourd’hui, prenons le temps de le contempler avec ce visage transfiguré par la brillance du soleil, paré de ses vêtements blancs comme la lumière. Il nous a ouvert le chemin de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères. Jésus nous ouvre, à nouveau, ce monde dont nous nous avons été exclus par nos compromissions avec le mal.

Bernard Marchal

 

Partager cet article

Repost 0
Communauté de paroisses Saint Pierre et Saint Paul
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Communauté de Paroisses St Pierre et St Paul de Thionville
  • Communauté de Paroisses St Pierre et St Paul de Thionville
  • : Blog d'informations concernant la communauté de paroisses St Pierre et St Paul de Thionville
  • Contact

Recherche